Pour ta santé

Facteurs de mortalité liés à l’alimentation

Selon une étude basée sur les statistiques mondiales de mortalité pour 195 pays entre 1990 et 20171, les cinq facteurs alimentaires qui diminuent le plus l’espérance de vie en Europe et dans le monde sont :

      • Régime pauvre en céréales complètes
      • Régime riche en sodium
      • Régime pauvre en fruits
      • Régime pauvre en noix
      • Régime pauvre en légumes

 

Selon une étude menée auprès de 6381 personnes, la prévalence du cancer est jusqu’à quatre fois plus élevée chez les personnes ayant un régime riche en protéines animales (plus de 20 % des calories quotidiennes) par rapport aux personnes ayant un régime pauvre en protéines animales (moins de 10 % des calories quotidiennes)2. Les mêmes effets n’ont pas été observés avec des niveaux élevés de protéines végétales.

 

Prévalence de diabète de type 2 selon l’alimentation – PATIA Diabetes

 

Un régime végétalien est associé à des niveaux inférieurs de cholestérol et de triglycérides par rapport à un régime omnivore3,4.

 

Cholestérol moyen dans les régimes végétalien et non végétalien – HeartStrong

 

Espérance de vie plus longue

Une étude menée en Californie entre 2002 et 2007 auprès de 96 000 participants a révélé que l’espérance de vie moyenne des hommes suivant un régime 100 % végétal était supérieure de 9,5 ans à celle des hommes suivant un régime omnivore (83,3 contre 73,8 ans)5. La différence était légèrement moins notable chez les femmes participantes, avec une espérance de vie plus élevée de 6,1 ans chez celles qui suivaient une alimentation végétale (85,7 contre 79,6 ans).

À l’aide des données de la même étude, l’apport en protéines des personnes suivant un régime omnivore, végétarien et végétalien a été analysé, trouvant des valeurs similaires dans les trois cas : 74,7, 70,6 et 70,7 grammes par jour, respectivement6. Dans les trois cas, l’apport quotidien recommandé de 46 g pour une femme moyenne et de 56 g pour un homme moyen est largement dépassé, réfutant la croyance répandue selon laquelle les régimes végétaliens n’apportent pas suffisamment de protéines.

D’ailleurs, 70,6 % des omnivores participants avaient un Indice de Masse Corporelle supérieur à 25, considéré le seuil du surpoids, contre 49,7 % des végétariens et seulement 33,1 % des végétaliens6.

 

IMC moyen par régime – Michael Greger

 

Une alimentation pour toutes les étapes de la vie

L’Académie de Nutrition et de Diététique des États-Unis, l’organisation qui regroupe le plus grand nombre de nutritionnistes professionnels au monde, affirme que les régimes végétaliens sont adéquats pour toutes les étapes de la vie, y comprises l’enfance et la grossesse7.

D’ailleurs, The American Journal of Cardiology recommande une alimentation 100 % végétale pour prévenir l’athérosclérose et réduire le risque de cancer et d’autres maladies chroniques8.

 
Sources:
    1. Health effects of dietary risks in 195 countries, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017 – Afshin et al., 2019
    2. Low Protein Intake Is Associated with a Major Reduction in IGF-1, Cancer, and Overall Mortality in the 65 and Younger but Not Older Population – Levine et al. 2014
    3. Vegetarian Diet and Cholesterol and Triglycerides Levels – De Biase et al., 2005
    4. The Garden of Eden—plant based diets, the genetic drive to conserve cholesterol and its implications for heart disease in the 21st century – Jenkins et al., 2002
    5. Vegetarian diets in the Adventist Health Study 2: a review of initial published findings – Orlich et al., 2014
    6. Nutrient Profiles of Vegetarian and Non Vegetarian Dietary Patterns – Rizzo et al., 2014
    7. Position of the Academy of Nutrition and Dietetics: Vegetarian Diets – Academy of Nutrition and Dietetics, 2016
    8. Introduction: More Than Coronary Artery Disease – Esselstyn et al., 1998
 
Pour en savoir plus:

www.nutritionfacts.org/healthkit — Brève guide d’introduction à l’alimentation végétalienne

– Chaîne YouTube de NutritionFacts.org

Comment ne pas mourir: Les aliments qui préviennent et renversent le cours des maladies, livre de Michael Greger, PhD

How Not to Diet: The Groundbreaking Science of Healthy, Permanent Weight Loss, livre de Michael Greger, PhD

Becoming Vegan: The Complete Guide to Adopting a Healthy Plant-Based Diet, livre de Brenda Davies

© 2021 Ajuda vegana